Back to top

Bonheurs de l’errance, rumeurs de la douleur

Une lecture de l’œuvre de Jean-Claude Pirotte
Dotan I.

L’originalité de l’œuvre de Jean-Claude Pirotte réside dans l’errance du récit qui déjoue les structures romanesques et qui est ressentie de prime abord comme un véritable bonheur : vagabondages au fil de l’imaginaire pirottien, images et paysages restituant l’enchantement des « poètes maudits ». Cependant, en filigrane, se révèle l’expression d’une profonde douleur : quête vaine de l’enfance où le réel ne peut être aboli par les forces de l’imaginaire, maux divers révélant un profond mal-être et stratégies d’évasion qui ramènent fatalement le narrateur à une insupportable réalité. 
2008
132 p.
ISBN 978-2-930378-59-6
15.00 €